Corton Grand Cru « Clos Rognet » 2003 – Domaine Méo-Camuzet

IMG_3860

Lundi 22/10/18 – Note : 94

🇫🇷

Voilà l’exemple typique du vin qu’il ne faut pas juger immédiatement.

En effet souvent les notes attribuées lors d’une dégustation ne tiennent pas compte de l’évolution potentiel du vin après ouverture.

Ce Corton a été dégusté pratiquement immédiatement après l’avoir ouvert sachant que Jean Nicolas Méo ne préconise pas de façon générale une décantation ou une aération.

Dans ce cas précis le vin est bien meilleur le lendemain. Il a récupéré une harmonie, une homogénéité et une tenue qu’il n’avait pas initialement.

Il avait besoin d’un peu de temps pour que tout se remette en place.

La robe ne fait pas son âge mais reste toutefois plus évoluée que celle du clos Vougeot 2003 précédemment dégusté.

De même en bouche, l’énergie résiduelle est moins juvénile mais est bien présente.

La robe est peu transparente. Le nez est marquée par les fruits rouges et noirs et notamment la groseille.

La bouche est plus sérieuse avec une très belle sève sur la retenue et une très belle allonge qui en fait incontestablement un grand cru.

Les tanins présents sont assez bien fondus sans surmaturité et l’ensemble peut paraître simple alors qu’il ne l’ est pas.

Cet aspect fait d’ailleurs que souvent les Cortons sont sous-estimés alors que dégustés parmi les grands crus de la côte de nuits  ils n’ont  pas à rougir de leur condition. Finale discrètement vive ce qui surprend un peu compte-tenu du profil du millésime.

Néanmoins un très grand vin !

🇬🇧

This is a typical example of wine that should not be judged immediately.

Indeed, the scores given during a tasting often do not take into account the potential evolution of the wine after opening.

This Corton was tasted almost immediately after opening it, knowing that Jean Nicolas Méo does not generally recommend settling or aeration.

In this case the wine is much better the next day. He regained a harmony, a homogeneity and an outfit that he did not initially have.

He needed a little time to get everything back in place.

The dress does not match its age but remains more evolved than that of the 2003 clos Vougeot previously tasted.

Similarly in the mouth, the residual energy is less youthful but is present.

The dress is not very transparent. The nose is marked by red and black fruits and especially redcurrant.

The palate is more serious with a very nice sap on the restraint and a very nice lengthening which undoubtedly makes it a great vintage.

The tannins present are quite well blended without overripeness and the whole thing may seem simple when it is not.

This aspect also means that Cortons are often underestimated while tasted among the great wines of the Côte de Nuits they have nothing to be ashamed of. The finish is discreetly lively, which is a bit surprising given the profile of the vintage.

Nevertheless a very great wine !

Catégories Bourgogne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close